Actions revendications - Page 2

  • Municipales 2020 : le "kit" APF France handicap

    12 millions de personnes vivent avec un handicap en France : il est donc essentiel que le sujet du handicap soit à l’agenda politique de cette campagne et surtout de la prochaine municipalité.

    Voici notre livret "Liberté, égalité, fraternité" qui présente nos propositions pour construire ensemble nos villes réellement inclusives, solidaires et durables.

    Lire la suite

  • APPEL A LA MOBILISATION !!

     

    Chère.s actrice.s, cher.s acteur.s, 

    Depuis décembre, un mouvement social autour de la réforme des retraites est en marche. Nous avons reçu par mail, des appels à participation. Les prochaines dates sont le :

    • 23 janvier*, à Gap devant la Préfecture, à 18h
    • 24 janvier*, à Gap devant la Préfecture, à 15h

    *d'autres manifestation sont à venir, renseignez-vous !

    Les rassemblements se font devant les entreprises en grève, les hôpitaux, les centres de tris, les lycées, les gares, les mairies, les centre commerciaux...

    En vue des futures élections municipales et de l’action des ressources des personnes en situation de handicap du 5 mars prochain, nous vous invitons à rejoindre ce mouvement de façon individuelle. Si vous avez besoin d’accompagnement, n’hésitez pas à nous contacter. Nous essayerons de trouver une solution auprès de nos bénévoles.

    Toutefois, si vous souhaitez rejoindre ce mouvement, voici quelques points du projet de loi qui pourrait vous concerner :

    • Si une personne en situation de handicap a peu ou pas travaillé, le montant de sa retraite sera vraiment faible puisqu’elle n’aura pas cotisé tous ses trimestres.
    • Le projet de loi ne traite pas de la situation des travailleurs d’ESAT. Nous nous demandons alors comment sera traitée leur retraite en matière de droits ?
    • Une personne en situation de handicap peut anticiper son départ à la retraite. Mais, cette personne doit justifier l’obtention de ses trimestres et son handicap. Les démarches administratives sont très complexes et, le taux d’attribution de retraite anticipée est très faible.
      Seulement 2822 personnes ont bénéficié de ce dispositif en 2018, et le nombre de bénéficiaires stagne depuis 2015.
       
    • Les personnes en situation de handicap n’ont généralement pas validé assez de trimestres pour percevoir une retraite pour inaptitude au travail décente.
      Selon le recueil statistique 2016 de la branche retraite de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) : « au 31 décembre 2016, la France comptait 1 353 200 retraités au titre de l’inaptitude au travail, avec une pension moyenne de 386€ par mois ».

    • Enfin, le projet de loi simplifie et élargit les dispositifs existants pour la retraite des aidants. Mais, l'aidant ne cotise pas lorsqu'il s'occupe de la personne dépendante. Par la suite, il peut faire valider des trimestres. Mais, valider n'est pas cotiser…

    Et, des questions se posent sur le dispositif de majoration prévu et du maintien à taux plein que présente le projet de loi.

     

    Catherine DUROC                                                         Cédrik CAROTTE
    Représentante CAPFD 05                                              Directeur Territorial